Warning: Parameter 1 to behaviorsPagesStatiques::addTplPath() expected to be a reference, value given in /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/core/class.dc.core.php on line 304

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/core/class.dc.core.php:304) in /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 248

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/core/class.dc.core.php:304) in /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 250

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/core/class.dc.core.php:304) in /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 250

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/core/class.dc.core.php:304) in /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 250

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/core/class.dc.core.php:304) in /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 85

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/core/class.dc.core.php:304) in /home/flyounet/dev.flyou.net/dotclear-2.2.3/inc/libs/clearbricks/common/lib.http.php on line 273
Flyou.net [Dev] : Développements - Tag - ssh 2017-05-04T04:41:02+02:00 Flyounet urn:md5:69f091255befd3717a2b2e45b9aa3688 Dotclear Quel est le meilleur moyen pour savoir le nom d'un fichier pointé par un lien ? urn:md5:11a558b4cec36ada3f7b317536eafedb 2010-05-27T23:54:00+02:00 2010-05-28T00:15:24+02:00 Flyounet Documentations bashkshLinuxScriptShellsshUnix <p>Vaste question qui ne me semble reposer que sur 3 réponses&nbsp;:</p> <ul> <li>L'utilisation de <code>stat</code>,</li> <li>L'utilisation de <code>file</code>,</li> <li>L'utilisation de <code>readlink</code>.</li> </ul> <h5>Utilisons <code>stat</code> :<a name="stat"></a></h5> <pre>fly@Capote:~/tmp$ stat /tmp/totoz File: `/tmp/totoz' -&gt; `/tmp/pipo' Size: 40 Blocks: 0 IO Block: 4096 lien symbolique Device: 808h/2056d Inode: 3744 Links: 1 Access: (0777/lrwxrwxrwx) Uid: ( 1000/ fly) Gid: ( 1000/ fly) Access: 2010-05-27 23:42:00.590730266 +0200 Modify: 2010-05-26 23:34:46.978029853 +0200 Change: 2010-05-26 23:34:46.978029853 +0200</pre> <p>On constate que le nom du <em>fichier</em> pointé est indiqué en première ligne. Donc, la ligne suivante devrait suffire&nbsp;:</p> <pre>fly@Capote:~/tmp$ a="$(stat /tmp/totoz | head -1 | awk '{print $NF}')" ; echo ${a} `/tmp/pipo'</pre> <p>C'est bien mais pas top avec les <em>quotes</em>, d'où l'astuce suivante&nbsp;:</p> <pre>fly@Capote:~/tmp$ i=${#a}; echo ${a:1:(($i-2))} /tmp/pipo</pre> <h5>Utilisons <code>file</code> :<a name="file"></a></h5> <pre>fly@mst:~/tmp$ file /tmp/totoz /tmp/totoz: symbolic link to `/tmp/pipo'</pre> <p>On constate maintenant qu'une seule ligne est retournée, mais il y a toujours ce problème de <em>quotes</em>. Donc, on résout de la même manière&nbsp;:</p> <pre>fly@mst:~/tmp$ a="$(stat /tmp/totoz | awk '{print $NF}')" ; echo ${a} `/tmp/pipo' fly@mst:~/tmp$ i=${#a}; echo ${a:1:(($i-2))} /tmp/pipo</pre> <h5>Utilisons <code>readlink</code> :<a name="readlink"></a></h5> <pre>fly@Capote:~/tmp$ readlink /tmp/totoz /tmp/pipo</pre> <p>Bon, ben voilà; finalement je le préfère ce petit <code>readlink</code> (et de loin)...</p> http://dev.flyou.net/post/2010/05/27/Quel-est-le-meilleur-moyen-pour-savoir-le-nom-d-un-fichier-point%C3%A9-par-un-lien#comment-form http://dev.flyou.net/feed/atom/comments/28 Améliorer son utilisation de SSH (client) urn:md5:7402496ad9e35d68d7710a8365b16d70 2008-03-30T22:27:00+02:00 2008-03-31T23:05:36+02:00 Flyounet Documentations Doc.Shellssh <p>Comme beaucoup de monde, j'utilise énormément <a href="http://openssh.org/" hreflang="en" title="FREE version of the SSH connectivity tools">SSH</a> et j'ai régulièrement quatre à cinq connexions vers la même machine. Que ce soit avec différents terminaux ou en utilisant <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/GNU_Screen" hreflang="fr" title="Page Wikipediaque de ce multiplexeur de terminaux">GNU Screen</a> le résultat est toujours le même plusieurs connexions réseau.</p> <p>Ci-dessous on constate deux sessions établies<sup>[<a href="http://dev.flyou.net/post/2008/03/30/Ameliorer-son-utilisation-de-SSH-client#pnote-6-1" id="rev-pnote-6-1">1</a>]</sup> et deux processus distincts&nbsp;:</p> <pre>mst:~# netstat -lapute | grep ESTA | grep ssh tcp 0 0 mst:33449 syphilis:https ESTABLISHEDfly 15194011 17430/ssh tcp 0 0 mst:49494 syphilis:https ESTABLISHEDfly 15192811 17290/ssh mst:~# ps -ef | grep ssh fly 17290 4851 0 22:09 pts/8 00:00:00 ssh -p 443 fly@syphilis fly 17430 17266 0 22:55 pts/10 00:00:00 ssh -p 443 fly@syphilis</pre> <p>Maintenant, utilisons correctement SSH&nbsp;:</p> <pre>mst:~# ps -ef | grep ssh fly 17290 4851 0 22:09 pts/8 00:00:00 ssh -p 443 fly@syphilis fly 17430 17266 0 22:55 pts/10 00:00:00 ssh -p 443 fly@syphilis fly 17470 17253 0 23:30 pts/9 00:00:00 ssh -p 443 fly@syphilis mst:~# netstat -lapute | grep ESTA | grep ssh tcp 0 0 mst:33449 syphilis:https ESTABLISHEDfly 15194011 17430/ssh tcp 0 0 mst:49494 syphilis:https ESTABLISHEDfly 15192811 17290/ssh</pre> <p>Comme vous le constatez on voit trois processus, mais seulement deux connexions réseau établies. Magique non&nbsp;? Et bien non, c'est le pouvoir du <em>ControlMaster</em>.</p> <h3><em>ControlMaster</em> kesako&nbsp;?</h3> <p>Le <em>ControlMaster</em> est votre ami&nbsp;! Et en plus il vous veut du bien. Son seul défaut est qu'il existe en deux parfums&nbsp;: soit une version inférieure à la version 4 d'<a href="http://openssh.org/" hreflang="en" title="FREE version of the SSH connectivity tools">OpenSSH</a> soit la version 4 ou mieux. <br />Son principe est un peu le même que GNU Screen, il permet de multiplexer les connexions. Grosso modo, vous ouvrez une première session (donc une connexion réseau) vers une machine. Puis toute nouvelle session n'utilisera plus que la première connexion réseau établie comme on le voit ci-dessus. <br />Dans les faits, cela se traduit par une socket qui permet aux différentes sessions de se taper la discut' au travers d'une unique connexion.</p> <p>Le plus simple est de commencer avec une vielle version (et donc un goût assez old fashion). Anciennement, cette fonctionnalité de SSH était manuelle, on devait d'abord déclarer la première session comme <em>master</em> et les suivantes comme des sessions <em>normales</em>.</p> <pre>fly@mst:~$ ssh -p 443 -M -S /tmp/master-fly@siphilis\:443 fly@syphilis fly@syphilis's password: fly@syphilis:~$</pre> <p>Le paramètre <code>-M</code> est celui indiquant que l'on active le <em>ControlMaster</em>, le <code>-S /tmp/master-fly@siphilis\:443</code> indique la socket utilisée pour le multiplexage..</p> <pre>fly@mst:~$ ls -l /tmp/master-fly@siphilis\:443 srw<del></del>--- 1 fly fly 0 2008-03-30 22:09 /tmp/master-fly@siphilis:443</pre> <p>Pour ouvrir une autre session en utilisant le multiplexage, il est juste nécessaire d'utiliser la socket.</p> <pre>fly@mst:~$ ssh -p 443 -M -S /tmp/master-fly@siphilis\:443 fly@syphilis fly@syphilis:~$</pre> <p>Vous voilà donc avec plusieurs sessions SSH, mais une seule connexion réseau. En outre si vous regardez bien, la dernière phase de login juste au dessus, vous constaterez que le mot de passe n'est plus demandé. Il n'y a ici aucune clé d'utilisée, c'est simplement dû au fait que la première session est déjà authentifiée.</p> <p>Pour l'utilisation avec une version récente d'OpenSSH, apprendre le fonctionnement du fichier <code>~/.ssh/config</code> est vivement recommandé car il n'est plus nécessaire de mettre d'arguments en ligne de commande. Pour cela éditez votre <code>~/.ssh/config</code> comme suit&nbsp;:</p> <pre>Host * ControlPath /tmp/master-%r@%h:%p ControlMaster auto</pre> <p>Cette syntaxe indique que pour tous les hosts sur lesquels nous voudrons nous connecter, le <em>ConrtolMaster</em> sera en automatique. C'est à dire que si la socket identifiée par <em>ControlPath</em> n'existe pas SSH l'a créera, sinon elle sera utilisée.</p> <h2>!Remarques Importantes&nbsp;:</h2> <h3>L'utilisation du <em>ControlMaster</em> peut s'avérer néfaste pour votre sécurité&nbsp;!</h3> <p>En effet, pour peu qu'une personne ai accès à votre compte (ou bien même au compte root), il lui suffit de déclarer une des socket que vous utilisez pour que la connexion de l'usurpateur soit directement authentifiée sur la machine cible.</p> <pre>fly 17978 17962 0 21:54 pts/14 00:00:00 ssh -M -S /tmp/trut -p 443 fly@dtc</pre> <p>Comme on le voit, un simple <code>ps -ef</code> peut nous montrer la ligne de commande utilisée. Le fait d'utiliser un répertoire non sûr permettra de rapidement prendre la main sur la socket... Le mieux est d'utiliser le fichier <code>~/.ssh/config</code> qui ne laisse plus voir par un simple <code>ps</code> la socket utilisée. Personnellement, je pense que le <code>ControlPath ~/.ssh/somefile</code> est un peu plus sécurisant...</p> <h3>L'utilisation du <em>ControlMaster</em> peut vous faire perdre des données&nbsp;!</h3> <p>En effet, si pour une raison quelconque vous déconnectez la session <em>master</em>, les autres connexions resteront actives, mais si vous veniez à tuer la session <em> master</em> alors toutes vos sessions seraient perdues&nbsp;!</p> <h3>L'utilisation du <em>ControlMaster</em> peut vous faire gagner un temps précieux&nbsp;:</h3> <p>En effet, sur les machines sur lesquelles je travaille<sup>[<a href="http://dev.flyou.net/post/2008/03/30/Ameliorer-son-utilisation-de-SSH-client#pnote-6-2" id="rev-pnote-6-2">2</a>]</sup> actuellement, le handshake et l'authentification sont particulièrement lents. Du coup, avec le <em>ControlMaster</em> seul ma première authentification est lente, les autres sont instantannées.</p> <h3>Lectures utiles&nbsp;:</h3> <p>Pour ce petit document je me suis particulièrement inspiré des sites suivants&nbsp;:</p> <ul> <li><a href="http://linux-attitude.fr/post/Un-tien-vaut-mieux-que-deux-connexions" hreflang="fr">Linux Attitude</a></li> <li><a href="http://linux-attitude.fr/post/Un-tien-vaut-mieux-que-deux-connexions" hreflang="en">Speeding Up SSH</a></li> <li><a href="http://www.hsc.fr/ressources/breves/ssh_config.html.fr" hreflang="fr" title="Sur lequel est aussi expliqué la différence entre ControlMaster et ssh-agent">HSC</a></li> <li><a href="http://www.revsys.com/writings/quicktips/ssh-faster-connections.html" hreflang="en">Revolution System</a></li> </ul> <div class="footnotes"><h4>Notes</h4> <p>[<a href="http://dev.flyou.net/post/2008/03/30/Ameliorer-son-utilisation-de-SSH-client#rev-pnote-6-1" id="pnote-6-1">1</a>] Le port d'écoute est 443 (https) sur syphilis.</p> <p>[<a href="http://dev.flyou.net/post/2008/03/30/Ameliorer-son-utilisation-de-SSH-client#rev-pnote-6-2" id="pnote-6-2">2</a>] Oui, oui, ça m'arrive, mais pas plus de quelques minutes après je fatigue trop...</p></div> http://dev.flyou.net/post/2008/03/30/Ameliorer-son-utilisation-de-SSH-client#comment-form http://dev.flyou.net/feed/atom/comments/6